Lutte contre l'ambroisie - Communauté de Communes Haut Val de Sèvre

La Communauté de Communes s'engage dans la lutte contre l'ambroisie. Chacun peut participer en signalant la présence de cette plante très allergisante et invasive.

Qu’est-ce que l’ambroisie ?

L’« Ambroisie à feuille d’armoise » est une plante annuelle originaire d’Amérique du nord. Depuis son apparition en France, au milieu du 19ème siècle, cette plante invasive s'est multipliée et colonise de nombreux territoires.

Cette plante, peu exigeante, se développe sur tout type de sols et en particulier les terrains nus ou peu couverts tels que les parcelles cultivées, les bords de route, les zones de travaux, les parcs et jardin, mais aussi les bords de rivières.

Comment la reconnaitre ?

Ses feuilles :

  • Profondément découpées
  • Vertes sur les 2 faces
  • Pas d’odeur aromatique (contrairement à l'armoise annuelle)

ambroisie 2.jpg

Sa tige :

  • plutôt rougeâtre et couverte de poils blancs

ambroisie.jpg

L'Ambroisie : un enjeu de santé publique

Le pollen de l’ambroisie est un des plus allergisants, il suffit de quelques grains de pollen par m3 d'air pour que les symptômes apparaissent. Le pollen est émis durant la floraison de fin août à septembre.

Les symptômes les plus courants sont de même nature que le rhume des foins. Ils prennent plusieurs formes : rhinite, conjonctivite, trachéite, asthme, eczéma.

Quelques grains de pollens d’ambroisie dans l’air suffisent pour provoquer des symptômes chez les personnes sensibles, sachant que chaque pied d’ambroisie produit des millions de grains de pollen chaque année et également des milliers de graines responsables de l’extension de la plante les années suivantes.

L’ambroisie est également problématique pour le monde agricole où elle peut envahir des parcelles entières si elle n’est pas gérée à temps.

Comment lutter contre l'ambroisie ?

Afin de limiter l’émission de pollen allergisant et de graines, la destruction des plants d’ambroisie doit absolument intervenir avant sa floraison qui a lieu vers la mi-juillet. Le mode de destruction doit être adapté à la quantité de plants présents ainsi qu’à la nature de la parcelle.

Un réseau de référents communaux

Depuis juin 2019, 11 communes du territoire (Augé, Azay-le-Brûlé, Bougon, La Crèche, Exireuil, François, Nanteuil, St-Martin de St-Maixent, Ste-Néomaye, Soudan, Souvigné) ont désigné des référents majoritairement formés en juillet par l’association FREDON partenaire de la collectivité, afin de connaitre la plante, l’identifier, et savoir les mesures à mettre en place en cas de présence.

Pour prendre contact avec le référent de votre commune merci de contacter la mairie.

Comment participer à la lutte contre l'ambroisie ?

Il vous suffit de signaler les plants d'ambroisie grâce à votre smartphone ou directement sur le site internet SIGNALEMENT-AMBROISIE.FR. Votre signalement est alors transmis à la commune concernée (le référent s’il y en a un), qui contactera le propriétaire de la parcelle concernée.

Pour plus d'information rendez-vous sur le site www.signalement-ambroisie.fr

Capture.JPG

 

Documentation supplémentaire sur :  www.ambroisie.info

 Contact : Aude MATHIOT, FREDON Poitou Charentes – Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. – 09.77.02.33.38

Plus d'infos sur le site du Ministère des Solidarités et de la Santé

Télécharger la plaquette "Ambroisie attention allergies !" (500 ko)

Ce site web utilise des cookies afin d'établir des statistiques de fréquentation.  Pour plus d'information, nous vous invitons à consulter notre politique de confidentialité.
En poursuivant votre navigation, vous déclarez avoir lu et accepté nos mentions légales.